Pour faire escale, Jérémy sillonne les route en bar ambulant

Jérémy Drouard a coupé le contact de son beau Combi VW bleu, restauré et aménagé en comptoir, pour prendre le temps de nous présenter L’Escale – bière de la mer, sa microbrasserie familiale. Implanté à Hérouvillette, près de Caen (14), il compte sur son bar ambulant pour conquérir les palais des amateurs de l’agglomération et la région caennaise.

Jérémy a dévoré des livres pour ses premières brassins

Après 9 ans comme conseiller en assurance pour les professionnels, Jérémy Drouard s’est découvert une véritable passion pour la bière et sa fabrication. Il a installé, en mai 2022, ses cuves et son fourquet à Hérouvillette une petite commune située entre Caen et la mer, dans le Calvados. L’Escale – bière de la mer est l’une des dernières brasseries nées sur Caen et sa région.

Jérémy a l’envie de brasser sa propre bière après de nombreuses discussions animées et d’échanges autour de bonnes bières artisanales avec les copains, des recherches sur Internet et de nombreux livres dévorés. Il fait ses premiers essais avec une cuve de 30 litres dans son garage comme beaucoup de brasseurs amateurs. N’empêche, il est devenu chef d’entreprise à plein temps dans cette activité qui le fait vibrer chaque jour.

A l’écoute de ses amis

Quelques brassins et ajustements plus tard, le résultat semble concluant. En effet, Jérémy organise alors plusieurs dégustations pour partager ses créations avec ses proches et amis. Impossible de s’arrêter là, les week-end à brasser de la bière s’enchaînent, les recettes, les essais de nouveautés aussi. Les quantités produites ne suffisent plus, Jérémy doit voir plus grand. Dans la foulée, il réorganise les espaces, achète nouvelles cuves de brassage afin de produire de plus grandes quantités.

Son beau-père, Christophe, mécanicien de formation, rejoint alors l’aventure. Ensemble, ils ont restauré un Combi VW baptisé « Le Combi du Brasseur » ! Le véhicule est équipé de tireuses. Il est possible de le louer (avec ou sans la présence des brasseurs) pour tous les événements privés et les soirées d’entreprise. Ceux qui n’ont pas la place dans leur jardin peuvent louer leur bar ambulant, de fabrication maison !

Ce n’est pas le tout, mais il doit trouver un nom pour son projet. Avec Christophe, ils cherchent un nom autour du thème de la mer toute proche de l’atelier de brassage (entre Caen et la mer). Le nom de L’Escale est venu assez naturellement puisque c’est le lieu de ravitaillement par excellence. Dès la création de leur microbrasserie, le duo a déjà en tête l’idée du Combi qui sillonne la côte normande et cela prenait tout son sens.

Des couleurs pour guider les clients

Aujourd’hui, Jérémy Drouard brasse deux fois par semaine car ses cuves ne sont pas énormes (150 litres par brassin) et qu’il faut qu’il gère à la fois la demande en bouteilles et les fûts utilisés dans le Combi. N’empêche, il élabore quand même quatre recettes non sans avoir pris l’avis de ses proches.

Ainsi, l’Escale – bière de la mer propose des bières permanentes identifiable via leur couleur : une blonde Ale qui titre à 5,5% (la jaune) ; une American IPA qui titre à 6,5% (la verte) ; une Witbier qui titre à 5,5% (la bleue) et enfin la British Strong Ale, une ambrée qui titre à 7,1% (la marron). Ce code couleur permet aux consommateurs d’identifier rapidement ce qu’il va déguster. Pour les plus connaisseurs, le style se trouve au dos de la bouteille. Simple, basique.

En plus de ces 4 bières, Jérémy brasse une bière éphémère qui change à chaque saison. Cet été, c’était une Blanche Framboise (à 5,9% par volume). Pour cet automne, il a façonné une Dark Belgian Strong Ale qui titre à 8%. Avis aux amateurs.

Dans tout le process du brassage, Jérémy n’utilise que de l’inox y compris pour les fermenteurs et les fûts (Christophe, son associé de beau père, a fabriqué une laveuse de fût). Récemment ils ont même bricolé un chauffe-eau pour qu’il sorte de l’eau à 3 degré (utilise pour gagner du temps sur le refroidissement et éviter les infections!).

Le Combi Escale qui roule amasse la mousse

Afin d’aller au devant des consommateurs, le duo a transformé un Combi VW en bar ambulant ! Avec lui, les brasseurs veulent développer l’événementiel. En mettant notamment à disposition cet équipement pour animer soirées d’entreprise et événements privés (avec ou sans notre présence).

Pour Jérémy, il est très important de garder le contact avec ses clients. Le Combi VW est la meilleure solution pour partager sa passion avec le public et ne pas s’enfermer dans son local. Un deuxième véhicule est en cours de restauration pour multiplier les événements et faire couler la bière à flot ! A bon entendeur…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Monolith Brewery

Antoine Heullant a fondé la Monolith Brewery, la brasserie des martiens, en 2019 dans la commune du Houlme, au nord de Rouen.

Les Champs qui Moussent

Samia Boulkaid et Jonas Kail ont a hâte de vous présenter et surtout de vous faire déguster leurs bières bio fabriquées et embouteillées à Livarot dans le Pays d’auge.

Brasserie Félicité

La Félicité est née d’une envie forte de partager le savoir-faire artisanal, tout en créant des recettes avec des produits de qualité.

Brasserie Bourganel

Christian Bourganel, entreprenant et innovateur, amoureux de la bière et de l’Ardèche, réfléchit à une solution pour promouvoir ces deux éléments…

error: Notre contenu est protégé.