La canette, ça déboite !

La canette de bière est encore associée aux bières de « clochards » conçues pour la biture à peu de frais (8°6, Perlembourg, Eku 28, Demon, Amsterdam Maximator, Fake, Millbrau, Atlas, etc.). La France est en retard sur l’Amérique et le nord de l’Europe en la matière. Pour de nombreux brasseurs de ces pays, la canette est déjà reine. Toutefois, ici aussi des brasseurs privilégient, année après année, ce petit cylindre au dépend de la bouteille en verre. Bientôt, nous crierons Yes, We Can !

Canettes en aluminium
La canette se range facilement dans le le bac à légumes du réfrigérateur.

La canette conserve mieux la bière

Aujourd’hui encore, la bière est principalement conditionnée en bouteille. Si les bouteilles de couleur verte bloquent seulement les UV et non la lumière bleue présente dans les rayons de lumière, les bouteilles de couleur marron arrêtent les deux. Seules, les canettes offrent un vrai bouclier contre les rayonnements UV qui peuvent oxyder les arômes de la bière.

Les brasseurs qui aiment les produits houblonné (IPA et leurs multiples déclinaisons) préfèrent désormais la canette en aluminium ou en acier opaque qui protège la bière des photons qui déclenchent la réaction de certains acides alpha isomérisés (ceux du houblon notamment) avec les substances qui se trouve dans la bière.

Par ailleurs, la canette permet de conserver la fraîcheur du breuvage plus longtemps lorsqu’elle est à l’air libre puisqu’elle empêche la lumière de réchauffer la bière. De même, comme elle est très hermétique, la canette empêche l’air de s’infiltrer dans la bouteille. Enfin, ces boîtes ne rouillent pas, résistent à la corrosion et offrent l’une des durées de conservation les plus longues de tous les emballages. Pas mieux !

C’est bon pour l’environnement

L’impact environnemental est plus que jamais au centre des préoccupations des consommateurs. Les amateurs de bières n’échappent pas à ce phénomène. Les canettes aluminium ou acier demandent moins d’énergie et sont recyclables à 100 %. En moyenne, une canette en « alu » émet environ 60 g d’équivalent CO2 pour 33 cl de boisson. Les émissions de la bouteille en verre de même volume, elles, s’élèvent à 120 g CO2 / 33 cl. Le double !

Canette en aluminium
Les canettes en aluminium ou en acier ne contiennent plus de Bisphénol A et S.

Gros progrès depuis 2015. Le vernis qui tapisse l’intérieur des cannettes, pour éviter au breuvage d’être en contact avec l’aluminium ou l’acier, ne contient plus de Bisphénol A et S (source GIE La Boîte Boisson, représentant les fabricants de canettes en France). Le fameux goût de métal est de l’histoire ancienne.

Ce n’est pas très bon pour la nature, mais il faut quand même savoir qu’une canette mettrait entre 200 et 500 ans au maximum pour se dégrader dans la nature, contre 4 000 ans pour une bouteille en verre.

Une canette se recycle mieux

Avec l’amélioration des techniques, le recyclage des canettes est beaucoup plus facile que celui des bouteilles en verre. Une canette est recyclable à 100%, contrairement aux bouteilles. Une canette est 65% moins « coûteuse » à fabriquer sur le plan énergétique.

A cela deux raisons majeures. D’une, la masse d’une canette aluminium est très nettement inférieure à la masse d’une bouteille en verre. Il faut donc beaucoup moins de matière pour rendre un service équivalent, c’est-à-dire, contenir 50cl de bière. Et de deux, l’aluminium est très bien recyclé en France, mieux que le verre, et avec un rendement énergétique supérieur.

Canettes en aluminium recyclées
Les canettes aluminium ou acier sont recyclables à 100 %.

Une manutention et une logistique plus simple

Le principal avantage de la canette est son poids. En effet, une canette de 33cl ne pèse en moyenne que 15 grammes contre 160 grammes pour une bouteille. Le poids réduit de la canette joue un double rôle. Elle soulage les personnes les manipulent (livreurs, préparateurs de commande, commerçants, consommateurs) et émet jusqu’à -20% de CO2 lors de son transport. Les brasseurs peuvent réduire les coûts liés à la logistique.

De plus, elles sont plus pratiques à entreposer dans le réfrigérateur où elles prennent moins de place dans le bac à légumes. Comme l’aluminium est plus résistant vous aurez moins de chance de la casser. Au pire, elle va plus mousser.

Deux bières sur dix vendues en canette

Les nombreux avantages de la canette de bière boostent sa popularité. Tout porte à croire que la tendance se renforcera dans le futur. En 2021, selon les chiffres du GIE La Boîte Boisson, les Français ont acheté 23 % de leurs bières en canettes. Ce chiffre impressionnant est dû notamment aux ventes de canettes de bière sans alcool (+55 % de ventes en volume entre 2020 et 2021) et à la progression des ventes de bières de spécialités (bières d’abbaye, bières aromatisées…) : +5,4 % en volume entre 2020 et 2021 et +7% entre 2019 et 2021.

Canettes en aluminium et bouteilles en verre
©jbphotographepro

Déjà, des brasseries artisanales ont franchi le pas en totalité ou en partie : la Gekko (Tourrette dans le Var), la Brasserie Fondamentale (Paris), 1989 Brewing (Bordeaux), La Georgette (Royan en Charente-Maritime), les Intenables (Obernay dans le Bas-Rhin) ou encore la Sauvage (Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine), La P’tite Maiz’ (Notre-Dame-d’Oé en Indre-et-Loire), la Débauche (Angoulême en Charente), la Dilettante (Saint-Nolff dans le Morbihan), Azimut (Bordeaux en Gironde), etc.

Est-ce la fin du verre ?

Non, il ne faut pas enterrer trop vite la bouteille qui bénéficie encore de lettres de noblesse. Certains trouvent notamment la canette moins esthétique que la bouteille, dont les formes sont variées. D’autres avancent que le grand format n’existe que sous la forme de bouteille. Pas faux.

Les bouteilles en verre résistent

Par ailleurs, la bouteille semble être bien mieux adaptée pour certaines bières. En effet, il n’est pas possible d’injecter autant de CO2 dans une canette que dans une bouteille en verre. Une caractéristique qui peut être éliminatoire. Enfin, la bouteille reste adapté notamment pour la partie refermentation en bouteille et certains styles de bières comme les « spontanées ».

Souvenez-vous que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’une consommation modérée est conseillée.

Dernières brasseries ajoutées

La Brasserie de l’Arbre

En février 2021, Jean Boisnard a fondé La Brasserie de l’Arbre, à Bagnoles-de-l’Orne, une région davantage associée au cidre et au poiré.

La Ferme des Chèvres Brasseuses

Marc et Sophie Burgerjon ont crée la Ferme des Chèvres Brasseuses dans l’exploitation familiale d’Authieux-du-Puits, prêt du Merlerault (61). Sophie brasse et Marc fabrique des fromages de chèvres.

Brasserie La Bonlohi

Matthieu Laclaire ouvre la Brasserie La Bonlohi au cœur des Hautes Vosges, à Gérardmer, en 2023. Après de multiples essais, une formation à Nancy et un an de travaux, il quitte son emploi d’ingénieur et se lance.

La Brasserie Feloni

C’est avec l’envie de tourner une page professionnelle que Félix Saulle a créé la Brasserie Feloni au Vigan, au cœur des Cévennes.

error: Notre contenu est protégé.