Sans houblon, pas de bière

Une bière sans houblon n’est rien d’autre qu’une cervoise, point. Cette fleur remplace les herbes et autres épices utilisés depuis le XIIe siècle. Les cônes de houblon donnent à la bière son amertume et sa saveur. Ses qualités (pouvoir antiseptique) étaient utilisées pour améliorer sa conservation et donc son transport.

Une plante herbacée, grimpante et vivace

Il existe trois variétés de houblons : l’Européen, le Chinois et le Japonais. C’est le houblon d’Europe qui est utilisée en Brasserie. Cette plante pousse dans les zones humides et ombragées (bordures de rivières, haies, fossés). Le houblon est une plante herbacée, grimpante et vivace. Haute de 5 à 6 m (10 m dans certains cas), sa tige est quadrangulaire, duveteuse et relativement rêche, s’enroulant, en général, dans le sens horaire. Ses feuilles, palmées (3 à 5 lobes), sont opposées, insérées sur des tiges volubiles et allongées.

Cette plante qui contient des fleurs mâles et femelles sur le même plan. Les plants femelles produisent des chatons qui, à floraison, deviennent des cônes ovoïdes couverts d’une résine odorante et pulvérulente, la lupuline. Les fruits, contenant des graines, sont des akènes globuleux et gris. Les plants mâles portent des fleurs en pannicules larges.

Plusieurs centaines de cultivars

Si les fleurs sont essentiellement utilisées dans la production de la bière pour donner de l’amertume au breuvage et pour aussi améliorer leur conservation. Certains cultivars donneront plus que d’autres des arômes plus fruités à votre bière. Le houblon s’achète en comparant la quantité d’acide alpha, bêta et les huiles essentielles. Il existerait environ 230 « cultivars », dont certains sont très utilisés : Cascade (celui qui a révolutionné les IPA), Amarillo, Brewer’s Gold, Saaz (houblon noble utilisé depuis des siècles dans les Pilsner), Mount Hood, Record, Northern Brewer, etc. Pour résumer, si on brassait la même bière avec un houblon différent, on n’obtiendrait pas la même bière ! C’est aussi simple que ça.

Des houblonnières poussent un peu partout

Face à la multiplications des microbrasseries, des porteurs de projets se lancent dans la culture du houblon. Depuis mars 2019, en Normandie, l’association les Houblons de Normandie a pour vocation de fédérer les houblonniers normands, installés ou en projet, ainsi que l’ensemble des brasseurs et partenaires de la filière brassicole normande. Des brasseurs (Château de la bière, De Sutter, etc.) ont leur propre production. La Communauté d’Agglomération de l’Eure a même sollicité Yves Soret, agriculteur et éleveur en Seine-Maritime (Hauts Près à Val-de-Reuil), pour cultiver du houblon destiné à la production normande.

Lutte contre la chute des cheveux !

Les fleurs de houblon sont également utilisées en pharmacie. Elles facilitent la digestion, diminuent l’irritabilité et elles sont aussi connues pour leurs effets bénéfiques sur le système pileux, tels que chute de cheveux ou au contraire excès de pilosité. Il servirait aussi à protéger contre certains types d’allergies. Par ailleurs, on peut également consommer les jeunes pousses cuites comme des asperges. Enfin, le houblon est aussi planté comme plante grimpante décorative dans les jardins d’ornement. En un mot, le houblon est une plante universelle.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Le Bercail

Aldée, Axel et Basile Terrier tiennent les rênes d’un brewpub, baptisé Le Bercail, implanté au cœur d’Alençon (61), depuis octobre 2022.

Brasserie Ouche Nanon

Une belle sélection de bières artisanales berrichonnes déclinées en différentes gammes : blanche, rousse, blonde, ambrée, noire et barrique (vieillie en fût de chêne).

Brasserie Melt

C’est en 2020 que les deux amis Mélanie Reynaud et Pierre Blaineau, tous deux brasseurs amateurs, ont fondé la Brasserie Melt, une brasserie artisanale à Mérignac, près de Bordeaux (33).

error: Notre contenu est protégé.