La force du malt est en nous !

Le malt est au cœur de la bière (surtout le malt d’orge). C’est même son composant principal. Il faut en effet jusqu’à 200 grammes de malt pour produire 1 litre de bière. Cet ingrédient méritait donc bien un petit sujet sur mesbieres.fr.

L’orge, le composant number one de la bière

L’orge est la céréale la plus utilisée dans la fabrication de la bière. Certains brasseurs utilisent aussi du blé, du seigle, du froment… Les céréales maltées apportent le sucre indispensable à tous produits fermentés. Les petites levures transforment le sucre en alcool quoi. Le malt est utilisé pour la fabrication de boissons alcoolisées telles que le whisky, le genièvre et surtout… la bière. Voilà, nous y sommes.

Du bon malt

Le maltage, un processus en 4 étapes

Avant d’être utilisé pour faire de la bière, l’orge est d’abord transformée en malt. L’orge contient beaucoup de phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse, sélénium, vitamine B1, B3 et B6. Le maltage est une opération simple qui consiste à reproduire, de façon industrielle, le développement naturel d’une céréale, afin que cette dernière produise certaines enzymes et des sucres. Pour transformer le grain de céréale en malt à proprement parler, l’opération de maltage s’impose. Celle-ci se découpe en 4 grandes étapes : le trempage, la germination, le touraillage et enfin le dégermage. Le processus peut se clôturer par une phase de torréfaction, pour faire rôtir le malt à la façon de grains de café. En jouant sur ces différentes étapes, il est possible d’obtenir des malts très différents : pâle, caramel, tourbé et torréfié. Du plus claire au plus foncé… La couleur de votre bière vient de cette étape.

Orge : intolérance au gluten

Attention, certains individus subissent des réactions allergiques après avoir consommé de la bière. Une étude a mis à jour deux protéines de l’orge qui seraient deux allergènes de la bière. Petit conseil d’ami, privilégiez des bières utilisant autre chose que du malt, comme du millet, par exemple. Plusieurs microbrasseries produisent des bières sans gluten.

En résumé, plus la concentration en houblon est élevée, plus la bière sera amère. Tandis que le malt sera responsable du côté sucré et de la couleur de la bière. Pour conclure, comme le disent nos amis allemands : « Même l’eau se transforme en grand cru, dès que vous la mélangez avec du malt et du houblon. »

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération ».

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Monolith Brewery

Antoine Heullant a fondé la Monolith Brewery, la brasserie des martiens, en 2019 dans la commune du Houlme, au nord de Rouen.

Les Champs qui Moussent

Samia Boulkaid et Jonas Kail ont a hâte de vous présenter et surtout de vous faire déguster leurs bières bio fabriquées et embouteillées à Livarot dans le Pays d’auge.

Brasserie Félicité

La Félicité est née d’une envie forte de partager le savoir-faire artisanal, tout en créant des recettes avec des produits de qualité.

Brasserie Bourganel

Christian Bourganel, entreprenant et innovateur, amoureux de la bière et de l’Ardèche, réfléchit à une solution pour promouvoir ces deux éléments…

error: Notre contenu est protégé.