« Nous faisons les cons en faisant n’importe quoi ! »

En 2019, Félix Saulle se lance un nouveau challenge : être brasseur professionnel. Il commence alors à brasser, brasser et encore brasser. Un vrai stakhanoviste… de la mousse. Il arrive à son but lorsqu’il s’installe dans le restaurant la Brasserie d’Assas au Vigan, local qui correspond à son projet. Il embarque toute sa famille dans les Cévennes.

Félix Saulle brasse depuis longtemps déjà. Après l’avoir fait en autodidacte, il améliore ses solides acquis « empiriques » à la Brasserie Singulière, de Sète. Il y apprend tous les rouages du métier d’artisan brasseur et de barman, de la conception de recettes à la réalisation de bières, en passant par la gestion de stock et l’accueil des clients.

Les copains de La Brasserie Feloni

 

Des bières élaborées selon l’inspiration

Au moment de la Covid-19, il se lance à son compte pour aller de l’avant et se donner du courage. Félix Saulle décide donc de s’installer à son compte, dans les Cévennes. Il apprend que le restaurant la Brasserie d’Assas au Vigan, local qui correspond à son projet est en vente. Ni une, ni deux, il fonce. C’est pour lui l’opportunité de mettre en pratique tout son savoir-faire professionnel, en créant un brewpub. C’est aussi l’occasion de venir s’installer en famille, au Vigan. La Brasserie Feloni est née.

C’est Félix Saulle qui en parle mieux : « Ma petite brasserie artisanale est située cœur des Cévennes. On y déguste, au milieu des cuves de production, une vingtaine de recettes élaborées au grès des envies et des saisons, des IPA aux Stout, en passant par des bières aux fruits ou même des fermentations basses. Je les mets alternativement au bar avec les six becs pressions dont je dispose. Les clients peuvent parler de tout et de rien mais surtout de bières autour de petits plateaux de tapas. »

Kim et Tao épaulent désormais Félix.

Six emplois possibles à terme

Félix, épaulé par Kim et Tao, a des projets en tête. « J’aimerais trouver un nouveau local exclusivement pour y produire de la bière afin de quadrupler la production, faire des canettes, des futs à vendre avec la tireuse « gratos », remettre une cuisine à la place du matériel de production actuel et avoir un nouveau lieu de restauration chaude toute l’année au Vigan. Cerise sur le gâteau : embaucher ! On pourrait vivre à six sur la future brasserie quand elle sera développée à son maximum. »

La gamme de la Brasserie Feloni est 100% atmo refermentée directement en fut au rythme d’un brassin par semaine de 540 litres. Félix propose une gamme récurrente :

  • IPA (5,8% d’alcool par volume) : c’est la spécialité de la Feloni, brassée avec 5 houblons différents. Avec ses 12 kilos de mangue pour 540 litres, elle a un petit côté Neipa fruitée très cool.
  • Blanche Pêche (5,4% d’alcool par volume) : malgré l’ajout de 22 kilos de pêche de vigne pour 540 litres, le goût est discret.
  • Stout (6,4% d’alcool par volume) : élaborée avec 8 malts différents et trés trés peu de houblons, son taux d’alcool baisse ou augmente en fonction de la saison. C’est la seconde spécialité de la Brasserie Feloni.

 

Des recettes originales uniquement à la pression

Félix a sans cesse des idées de recettes temporaires en tête. Il a déjà élaboré une vingtaine de recettes uniquement disponibles à la pression dans son brewpub. La preuve ? Il a déjà brassé une Rousse au miel de châtaigner des Cévennes, une Blonde à la framboise avec 66 kg de framboise pour 550 litres (plus de 10% de fruit), une Sour aux fruit de la passion, une Ambrée ultra smoked (ultra ultra même…), une Imperiale IPA, une Session IPA, une Blonde Ale, une Vienna Lager, une Pils, on aura aussi une bière à la mangue, une Ambrée aux bois de chêne, une Black IPA, une Ginger Ale, une Ambrée light classique, une bière de noël, une Single hop au houblon citra.

Mieux il a même fait une bière en fonction de la moyenne des bières parfaites imaginées par notre clientèle, une vraie galère… au kiwi dont le processus est à visionner ci-après.

À Félix, le mot de la fin : « On se régale ! Nous sommes toujours très passionnés. Nous essayons de grandir et en attendant nous faisons les cons sur internet en parlant de bières et en faisant n’importe quoi ». Et c’est bien connu « C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui », comme le souligne le Montpelliérain Rémi Gaillard. Un voisin…

N’oubliez pas que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
@mesbieres.fr

Dernières brasseries ajoutées

La Brasserie de l’Arbre

En février 2021, Jean Boisnard a fondé La Brasserie de l’Arbre, à Bagnoles-de-l’Orne, une région davantage associée au cidre et au poiré.

La Ferme des Chèvres Brasseuses

Marc et Sophie Burgerjon ont crée la Ferme des Chèvres Brasseuses dans l’exploitation familiale d’Authieux-du-Puits, prêt du Merlerault (61). Sophie brasse et Marc fabrique des fromages de chèvres.

Brasserie La Bonlohi

Matthieu Laclaire ouvre la Brasserie La Bonlohi au cœur des Hautes Vosges, à Gérardmer, en 2023. Après de multiples essais, une formation à Nancy et un an de travaux, il quitte son emploi d’ingénieur et se lance.

La Brasserie Feloni

C’est avec l’envie de tourner une page professionnelle que Félix Saulle a créé la Brasserie Feloni au Vigan, au cœur des Cévennes.

error: Notre contenu est protégé.