Pierre Madelaine met les bières locales dans les plats

Table des matières

Pierre vend des bières artisanales normandes et franciliennes sur les marchés régionaux avec son étal « Mets et Pierre ». Mais son but reste de proposer des dégustations de bières à domicile pour développer les accords mets bières, un concept déjà pratiqué pour le vin.

Depuis quand poses-tu tes cartons de bières sur les marchés ?

J’ai commencé à faire les marchés en mai 2019. C’est un bon moyen de me faire connaître et de rencontrer des gens. En effet, mon idée est de proposer à terme des ateliers à domicile sur les accords mets et bières pour les particuliers. D’où le nom de mon projet « Mets et Pierre ». Ce n’est pas encore très répandu, mais il y a vraiment un bon potentiel avec la qualité des bières artisanales de notre région et notre patrimoine culinaire. Je peux ainsi faire ma pub en direct chaque jour grâce aux marchés qui fleurissent sur le littoral pendant l’été.

Quand as-tu eu le déclic ?

J’ai forgé mon expérience comme barman (c’est ma formation) au Glue Pot et au Mozzies Bar, des établissements de Caen. J’ai donc travaillé avec Ross Tapp, inventeur de la Kékette et entrepreneur caennais à la tête de la brasserie Brewmaker et du Brew bar, à Caen. Tu imagines le service à la française dans un bar anglais type (rire…). J’ai alors découvert que j’aime échanger avec les gens, leur apporter un conseil pour leur faire plaisir. Aujourd’hui, je me consacre à 110% à la vente de bières locales sur les marchés.

Pierre de Mets & Bières

Que peut-on acheter sur ton stand Mets et Pierre ?

Je commercialise environ 30 références issues de petites brasseries. Principalement des bières de Normandie et d’Île-de-France. Je propose uniquement des bières que j’aime. En ce moment, j’ai un faible pour la Biche IPA brassée par Etienne Confiant de la Normandy Beer Factory, située près de Caen (14) à Ranville. Elle est vraiment chouette et c’est la première bière 100% normande (eau, malt et houblon). J’aime beaucoup aussi la Session IPA produite par la brasserie Bouledogue de Villebon-sur-Yvette (91). Actuellement mes meilleures ventes sont des bières fortes (plus de 10% d’alcool) : Imperial Stout ou Russian Imperial Stout… mais produites dans la région.

As-tu identifié la clientèle de Mets et Pierre ?

Elle est composée à 75% de femmes. Ce n’est pas pour me déplaire. Elles s’y connaissent et posent souvent des questions sur le brassage et les brasseries locales. Je constate qu’elles recherchent des bières plus originales, plus goûteuses.

Quel est ton projet pour les mois qui viennent ?

Je vais investir dans une petite camionnette avec un système de réfrigération intégré afin de proposer à mes clients des bières locales fraiches qu’ils puissent déguster en arrivant chez eux après le marché.

Marchés d’hiver :

Massy (91), le mardi soir et le vendredi soir,
Gif-sur-Yvette (91), le mercredi et le samedi matin,
Châtillon (92) ou Orsay (91), le vendredi matin,
Caen (14), le samedi matin, boulevard Leroy et le dimanche matin sur le port.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Brasserie de Launay

La brasserie de Launay produit et diffuse ses bières dans le nord de la Bretagne, à travers le Pays de Saint Brieuc, « Bro Sant Brieg » en breton

Microbrasserie L’éveilleuse

La microbrasserie de David Léveillé propose depuis 2019 quatre bières différentes : la Montaigu, la Lavalloise, la Mayennaise et l’Erve.

La Chahuteuse

Pas du genre à se faire mousser, Romain Bednarowicz (frère de Dave, le créateur de la Belle Joie) a fondée la Chahuteuse en 2020 à Argentan dans l’Orne (61).

La Brasserie Normande

Suite à une reconversion professionnelle, Christophe Beyon produit La Léopard, une blonde pétillante, depuis 2019 à Avranches, en Normandie.

error: Notre contenu est protégé.