Le style India Pale Ale fait le buzz chez les beer geeks

Table des matières

Parfum d’agrumes, de fruits exotiques, de pêche… voire des arômes floraux. Lorsque le « beerpote » renifle sa bière, il est heureux ! Son India Pale Ale va être délicieuse… Quelques éléments d’explication sur ce style de bière très très à la mode aujourd’hui. L’IPA fait un carton cet été car elle est rafraichissante.

IPA : de quoi parle t-on ?

L’India (et non Indian comme on le lit ici et là…) Pale Ale ou IPA est un style de bière à fermentation haute d’origine anglaise. Sa particularité réside dans l’usage de houblon en quantité. Le houblon est à la bière ce que les épices sont à la cuisine. Une India Pale Ale est plutôt forte en alcool, aux alentours de 7°. Des Triple IPA (TIPA) peuvent atteindre jusqu’à 11-12%. C’est pô pour les gamins ! Ce type de bière est habillée d’une belle robe blonde pouvant allée jusqu’à une teinte orangée voir cuivrée.

Etiquettes de bières India Pale Ale anciennes

Amertume, amertume, est-ce que j’ai une gueule d’amertume ?

Les bières IPA ont un goût amer prononcé qui vient du houblon. Cette belle plante dont nous avons déjà parlé apporte trois propriétés essentielles à la bière. D’abord son amertume : l’aspect qui est particulièrement recherché par les amateurs de bières IPA. Ensuite ses arômes : différents en fonction la variété de houblon : herbacés, fruits tropicaux, épicés, agrumes (orange, pamplemousse), etc. Enfin, l’usage élevé de houblon permet de mieux conserver la bière et de la protéger des bactéries. La suite est à venir…

Une bière produite pour les troupes coloniales britanniques

Il est souvent admis que les IPA ont été brassées dès le XVIIIe siècle pour approvisionner les troupes coloniales britanniques en Inde. Afin d’être certain qu’elle arrive à bon port et consommables, les brasseurs sous contrat avec la Compagnie britannique des Indes orientales houblonnaient très fortement leur bière, ce qui lui conférait une amertume très prononcée ainsi que de forts goûts de houblon. Étonnant, non ?

Eclipse de Baga Biga
La brasserie basque Baga Biga Faktoria produit des IPA dignes des britanniques.

Mais, cette histoire ne fait pas l’unanimité aujourd’hui. En fait, la Compagnie encourageait plutôt le commerce des IPA pour deux raisons. La première, éviter les navires vides des navires lors du voyage du retour des Indiamen en transportant de la bière. La seconde est plus morale : comme il était impossible de brasser sous les tropiques en raison du climat, les hommes risquaient de boire des alcools locaux, dangereux pour la santé. La bière est moins alcoolisée. George Hodgson à la tête de la brasserie Bow au début du XIX siècle aurait inventé cette bière et réalisé un bon coup de pub à sa marque en modifiant l’histoire… On me souffle dans l’oreillette que des historiens chercheraient encore à établir la vérité.

Une India Pale Ale, sinon rien !

C’est au début des années 80 que les IPA sont revenus sur le devant de la scène brassicole. Aux USA d’abord avec le mouvement « Craft Beer », puis en Grande Bretagne, pays d’origine de cette bière typique. Les beer geek, même en France, adorent ! Si bien que depuis 5 ans environ tous les brasseurs, artisanaux comme industriels, s’y sont mis. Il ne faut pas se mentir, les industrielles ont pris le train en marche.

Désormais, ce style est décliné en Session IPA, Black IPA, English IPA, American IPA, Double IPA & Triple IPA, Belgian IPA, Brut IPA, East Coast et West Coast ou encore les NEIPA. L’imagination des brasseurs n’a plus de limite !

À vous de choisir… IPA, IPA, IPA Hourra !

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération »

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Brasserie de Launay

La brasserie de Launay produit et diffuse ses bières dans le nord de la Bretagne, à travers le Pays de Saint Brieuc, « Bro Sant Brieg » en breton

Microbrasserie L’éveilleuse

La microbrasserie de David Léveillé propose depuis 2019 quatre bières différentes : la Montaigu, la Lavalloise, la Mayennaise et l’Erve.

La Chahuteuse

Pas du genre à se faire mousser, Romain Bednarowicz (frère de Dave, le créateur de la Belle Joie) a fondée la Chahuteuse en 2020 à Argentan dans l’Orne (61).

La Brasserie Normande

Suite à une reconversion professionnelle, Christophe Beyon produit La Léopard, une blonde pétillante, depuis 2019 à Avranches, en Normandie.

error: Notre contenu est protégé.