La bière, tout un état d’esprit

Table des matières

La bière est LE produit convivial par excellence. En France, comme ailleurs dans le monde, les occasions d’associer cette boisson et convivialité sont nombreuses. Que ce soit autour d’un événement familial, un match de foot à la télévision, à la buvette du club ou en soirée, la plupart des personnes qui en consomment recherchent à créer une ambiance sympathique. Nous aussi chez mesbieres 😉

Trinquer, c’est tout un art

Boire une bière tout seul, c’est bien… M’enfin non, ce n’est pas top. Fêtes, vacances, pique-niques, dîners de famille, déjeuners de travail, pots entre amis… Ces moments de retrouvaille, à la cool, autour d’une bonne bière agrémentée de quelques souvenirs ou de projets futurs, font partie des choses simples qui comptent beaucoup… Il est vrai que l’alcool peut avoir des effets excitants, euphorisants, désinhibants et faciliter les contacts. Néanmoins il faut garder à l’esprit que ce n’est pas l’alcool qui crée l’ambiance, mais bien les personnes présentes. N’oubliez jamais votre Sam pour que la fête ne se termine pas mal…

Des copains au café

Une bière, plusieurs manières de la déguster

Selon le pays, on partage une bière entre amis de différentes façons. En Allemagne comme en France, le contact visuel est de rigueur quand on veut se montrer poli. Au Brésil et en Arménie, il est coutume de commander des grandes bouteilles que l’on partage entre les verres de chacun. Il s’agit d’une manière de « garder la bière froide » et de favoriser la convivialité.

En Irlande, la coutume suggère qu’on offre obligatoirement une tournée en retour à celui vient de payer la sienne (ce qui peut durer longtemps et vite dégénérer). Nous aussi on connaît le principe du ne pas repartir sur une jambe ! En Chine, il est de coutume que l’invité place son verre plus bas que celui de son hôte lorsqu’il trinque. Les différents confinements mis en place à travers le monde depuis plusieurs mois ont mis à mal ces moments d’échanges et de partages. Mais demain est un autre jour et les bons moments reviendront.

Apéro entre copains
Les héros de Comment j’ai rencontré votre mère sont souvent au Pub.

De bons et beaux produits élaborés par des passionnés

L’amour de la chose bien faite… Voilà ce qui définit le mieux les femmes et les hommes qui brassent des bières artisanales dans leur atelier. Pour beaucoup d’entre eux, tout commence dans la cuisine… Puis dans le garage ou la cave avant d’investir un local digne de ce nom ! « Boire de la bière c’est bien, boire SA bière c’est mieux ! » est une belle philosophie.

Ces artisans (artistes ?) élaborent, cuisinent, élèvent leurs bières pour le plaisir des consommateurs de plus en plus aguerris. Pour ce faire, ils sélectionnent des matières premières de qualité : houblons et malts mais aussi selon leur recette des fruits, des épices… pour satisfaire leur imagination. Afin de donner une vraie personnalité à leur gamme déclinant les brune, blonde, rousse, blanche, noire, IPA, etc.

Aurélien Locard Old hop
Aurélien Locard dans sa brasserie.

Des femmes et des hommes authentiques

Derrière chaque bière, il y a un être humain fait de chair et de sang. Son état d’esprit, ses valeurs, son savoir-faire individuel font que la bière artisanale est synonyme d’authenticité, de qualité, de transparence. Certains petits malins (enfin plutôt des gros lourds…) ont piqué ces adjectifs pour nous vendre des boissons plutôt insipides. Suivez mon regard ! Les brasseurs peuvent compter sur le Syndicat National de Brasseurs Indépendants pour défendre la cause des brasseries artisanales et indépendantes.

Une passion, la transmission

Le grand public s’oriente maintenant vers le bon. Les concepts de consommation local, de circuit court, de proximité ont actuellement le vent en poupe. Ces citoyens ont envie d’apprendre pour être en mesure de mieux consommer. Ceux qui souhaitent s’informer ou se former disposent de nombreux outils. Il y a d’abord les brasseurs qui ouvrent leur atelier aux curieux… Le mieux reste encore de faire un tour en coulisse, là où la bière est produite. Ainsi, presque tous les brasseurs proposent de découvrir les secrets de la fabrication de la bière.

dégustation my community beer paris

Ensuite, il existe des groupes de passionnés qui organisent des ateliers en petit groupe destinés à toute personne, néophyte ou amateur de gastronomie. Des conditions idéales pour en apprendre plus sur la bière, sa fabrication et la manière de la déguster. Actuellement, ils se multiplient à travers l’hexagone. Parmi ces derniers, le travail de Marion Praz de My Community Beer est remarquable. Elle n’est pas la seule. Nous avons trouvé Brewspot, La fine mousse ou encore Rendez-vous chez nous. Liste non exhaustive naturellement.

Une littérature généreuse

Enfin, il y a toute une littérature sur l’univers brassicole (magazine, site spécialisé, beau livre, guide pratiques divers, etc.). L’auteure Élisabeth Pierre, via son implication dans le secteur brassicole, participe à la transmission du bien boire et du bien manger au grand public. Ses ouvrages sont devenus des références en la matière. Notre blog a également cette ambition, à sa modeste échelle. Chez mesbières, nous estimons que consommer des bières artisanales, c’est soutenir les brasseurs indépendants !

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération ».

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Brasserie L’Excuse

Brasserie artisanale gersoise, située à Mauvezin. Fabrication et vente de bières artisanales.

Brasserie Dimezell

Nous y élaborons et fabriquons des bières artisanales bretonnes. Le lieu est également dédié à la dégustation et à la découverte du brassage.

La BACA

La passion d’Alain Turpault pour la boisson houblonnée est née pendant ses études d’ingénieur agronome en Belgique.

Brasserie Artisanale Arlésienne

A la Brasserie Artisanale Arlésienne (BAA), Florent de Oliveira cultive 3 passions et grands plaisirs de sa vie : l’artisanat, la bière et la nature.

error: Notre contenu est protégé.