Pour bien déguster et apprécier une bière

La bière s’est très largement répandue dans le monde. Voici, sans prétention, quelques conseils pour vous aider à profiter au mieux des arômes et des saveurs de votre bière, seul, entre amis ou en famille. Ouvrez les yeux et laissez-vous enivrer.

Déguster avec les yeux !

Avant de faire votre choix et de la mettre à la bouche et de la déguster,  regardez-la un moment. Pour vous aider, il y a plusieurs indices parmi les caractéristiques d’une bière : couleur, taux d’alcool, température de dégustation, origine géographique, contenance, brillance… Une ambrée présentera une certaine rondeur, avec des notes rappelant le miel ou le caramel. Une brune ou noire a toutes les chances d’offrir des arômes de pain grillé, de réglisse ou de café.

À la bonne température

Une bière se boit à bonne température (lire l’étiquette…), plutôt fraîches pour les bières de soif à fermentation basse (Pils, par exemple) et à température de la cave pour les bières à fermentation haute (bières d’abbaye, les Triple, les Trappistes, les Ales, les Stouts). Après, vous êtes libres d’adapter la température de dégustation à votre goût. Par contre, servez-la dans un verre adapté à son style, préalablement rincé à l’eau froide et non séché.

Avoir du nez

Déguster une bière… commence avec le nez pour en apprécier les parfums. Comme pour un bon vin, humez les effluves (un bouquet aromatique d’environ 500 références) qui émanent de votre bière : agrumes, chocolat, café, fruits rouges ou exotiques, poivre, réglisse, épices… Puis, buvez une gorgée et gardez-la en bouche, afin d’évaluer son goût avant d’avaler. Ce test gustatif est le principal moyen de connaitre les saveurs que renferme une bière. Et de savoir si vous êtes plutôt Lager ou Imperial Stout…

Boire tranquillement…

Pour bien apprécier votre bière, ne vous précipitez pas sur votre verre ou votre bouteille. Vous avez le temps, il n’y a pas le feu au lac… Comme pour un vin (encore…), essayez d’analyser votre bière en bouche. Pour l’apprécier au mieux, avalez une première gorgée en se pinçant le nez, puis faite couler doucement une seconde gorgée dans votre bouche afin qu’elle entre en contact avec la langue mais aussi toute la cavité buccale. Prenez aussi le temps d’apprécier l’arrière-goût de votre bière lorsqu’elle n’est plus en bouche. D’autres saveurs peuvent émerger.

Faux goûts ?

C’est un terme souvent utilisé en dégustation pour désigner un défaut dans l’analyse sensorielle de la bière. Il existe plusieurs types de faux goûts (savon, métal, acide, herbe…) liés au processus de fabrication plus ou moins maîtrisé.

Voilà, y’a plus qu’à !

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération »

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Monolith Brewery

Antoine Heullant a fondé la Monolith Brewery, la brasserie des martiens, en 2019 dans la commune du Houlme, au nord de Rouen.

Les Champs qui Moussent

Samia Boulkaid et Jonas Kail ont a hâte de vous présenter et surtout de vous faire déguster leurs bières bio fabriquées et embouteillées à Livarot dans le Pays d’auge.

Brasserie Félicité

La Félicité est née d’une envie forte de partager le savoir-faire artisanal, tout en créant des recettes avec des produits de qualité.

Brasserie Bourganel

Christian Bourganel, entreprenant et innovateur, amoureux de la bière et de l’Ardèche, réfléchit à une solution pour promouvoir ces deux éléments…

error: Notre contenu est protégé.