« Inciter les Français à consommer de bonnes bières »

Marc Charpentier, Martin Pellet et Youssef Chraibi, ont le goût d’entreprendre… Pas étonnant pour ces diplômés de l’Essec. Après s’être formé, le trio lance d’abord un atelier de brassage à Paris, la Beer Fabrique. Ensuite, ils ont commencé à brasser leurs bières sous la marque L.B.F. Aujourd’hui, on déguste leurs bières dans 3 bars à bières parisiens (Oberkampf, Strasbourg-Saint-Denis et  Pigalle) et à Bordeaux. Beau parcours.

Racontez-nous l’histoire de la L.F.B. !

Nous nous sommes rencontrés sur les bancs de l’Essec. Notre relation s’est vite consolidée par des bières partagées, accoudés au comptoir. De nature entrepreneuriale, nous transformons vite notre utopie en réalité : brasser de la bière et en vivre. Afin de concrétiser ce projet, nous parcourons chacun d’entre nous les routes de France et intègrent l’Institut français de la brasserie et de la malterie.

Marc Charpentier, Martin Pellet et Youssef Chraibi
Youssef Chraibi, Marc Charpentier, Geoffrey Taverniers et Martin Pellet constituent la « Brew team » de la L.B.F. ©albindurand

En 2016, nous ouvrons La Beer Fabrique dans le 11ème arrondissement de Paris afin de proposer des ateliers de brassages aux particuliers et aux entreprises. C’est autour de ces ateliers de brassage ludiques que nous partageons notre savoir-faire et aidons tous ceux qui veulent apprendre à déguster de la bière. Des Beer Fabrique se sont ouverts depuis à Toulouse et Lyon.

Mais très vite, l’idée de devenir brasseur à part entière s’est imposée. Et depuis 2020, l’entreprise brasse ses propres bières dans le Loiret, à Nangeville, sous la marque L.B.F. (La Brasserie fondamentale). Enfin, nous avons ouvert trois taprooms « Bar Fondamental » (Pigalle, Strasbourg-Saint-Denis et Oberkampf) qui en plus d’être un comptoir à bières artisanales, regroupe une microbrasserie, un atelier de brassage et une cave à bières. Un établissement a été ouvert au cœur de Bordeaux.

La Brasserie Fondamentale
Le Bar Fondamental L.B.F. est situé rue Saint-Maur dans le 11e à Paris ©albindurand

Comment avez-vous choisi le nom La Brasserie Fondamentale ?

La Beer Fabrique, notre atelier de brassage est le déclic de notre projet brassicole. Naturellement, le nom La Brasserie Fondamentale a été trouvé pour exprimer le retour aux fondamentaux (un peu comme au rugby, ndlr.) de la bière car nous avons la mission de (re)démocratiser l’univers brassicole avec des bières simples.

Quelle est la gamme de la L.B.F. ?

Nous la voulons unique mais accessible. En 2021, nous brassons 12 bières différentes et éphémères. Dans la continuité de notre démarche, nous nous sommes basés sur les avis de près de 10 000 apprentis brasseurs passés dans notre atelier pour créer nos 4 premières bières : une Pale Ale, une bière au blé (blanche), une ambrée (une Dubbel pour être précis) et une IPA. Des produits simples et bons avec une méthodologie participative basée sur les retours des ateliers de brassage pour coconstruire avec les clients et faire en sorte que le produit soit accessible.

Bières L.B.F. sur Paris

Geoffrey Taverniers, notre brasseur belge, a toujours les papilles en éveil… Ce qui stimule son inventivité gustative. De nombreuse collaborations avec des marques ou des artistes, animés par les mêmes valeurs que nous, naissent donc régulièrement.

Geoffrey Taverniers, notre brasseur belge, a toujours les papilles en éveil. ©albindurand

Comme notre porter à la châtaigne, par exemple. Elle est un mélange d’infusions : la châtaigne qui apporte un effet légèrement sucré et des notes de noisette et les copeaux de chênes français et américains qui eux apportent des notes boisée, vanillée qui viennent soutenir la touche légèrement torréfiée de café et de chocolat noir apporter par les malts.

La dernière-née est une berliner Weisse. De couleur jaune paille et très limpide, elle titre à 4,3% d’alcool par volume. Elle surprend par sa franche acidité et son final sec, parfaitement contrebalancé par la sucrosité et le juteux de la purée d’ananas. Des feuilles de menthe viennent apporter une envolée de fraîcheur.

Qu’est-ce qui démarque la L.B.F. de ses confrères ?

Nos bières sont brassées exclusivement avec des ingrédients français et à seulement deux heures de Paris, dans le village de Nangeville, localisé au milieu des champs d’orge du Loiret. Notre équipe de brasseurs veille à produire de façon responsable. En effet, brasser de la bière implique une consommation d’eau importante.

Chez L.B.F. nous la réutilisons afin d’accroître son utilité. Nous collaborons avec des agriculteurs environnants afin de réutiliser l’eau dans l’épandage des champs alentour. C’est aussi nos drêches et levures qui sont données à des éleveurs à proximité de notre brasserie. D’autre part, notre engagement s’évalue aussi dans nos bars. Depuis peu, fini le plastique, tous nos fûts en inox sont même consignés.

Le Bar Fondamental – L.B.F. – Pigalle > 6 Rue André Antoine, 75018 Paris.

Bref, notre jeune équipe se mobilise pour trouver tous les jours de nouvelles solutions écologiques et vous proposer une gamme de bières permanentes 100% bio.

Quels sont les projets de La Brasserie Fondamentale ?

Une nouvelle taproom L.B.F. en plein cœur de Paris. Avis aux amateurs !

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. »

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Brasserie Storig

La bière Storig est une bière artisanale Alsacienne, une bière produite selon des recettes ancestrales, inspirées d’une tradition régionale, d’un héritage culturel

Brasserie Burdigala

L’idée derrière La Burdigala et la Goupils, c’est la même depuis le début : que vous preniez un maximum de plaisir à déguster leurs recettes !

Brasserie de Montluc

La Brasserie de Montluc a été fondée en 2020 par Jean-Lo Guinet, le boss du bar à bières Triple B de Saint-Étienne-de-Montluc, entre Nantes et Saint-Nazaire.

Brasserie du Phare

Sarah Morand a fondé la Brasserie du Phare à Cany-Barville en 2019. Depuis 2020, les bières brassées par Sarah exaltent la force des terres agricoles et la finesse des embruns maritimes iodés.

error: Notre contenu est protégé.