Alexandre fait pétiller le Bocage avec ses bières

Table des matières

Alexandre Moisson est un jeune brasseur qui s’est installé à Sourdeval, dans l’ancienne laiterie Préval, dans la Manche. Avec ses bières, baptisées La Conquérante aux six déclinaisons, la brasserie du Bocage compte conquérir la région.

Est-ce que tu peux nous rappeler la genèse de La Conquérante ?

La brasserie existe depuis avril 2016. Je l’ai installée au début dans la cave de la maison où j’habitais à Beaumesnil, près de Vire. Au bout de quelques mois, j’ai cherché un local plus grand et surtout plus adapté à mon activité. C’est un heureux hasard qui m’a permis d’installer ma brasserie à Sourdeval dans une ancienne laiterie, en juin 2017.

Quel a été le déclic qui t’a incité à tenter l’aventure ?

Après des études de chimie et un emploi en CDD à Montpellier, je suis revenu en Normandie (je suis originaire de Cherbourg). J’ai connu une période de chômage bien trop longue à mes yeux, je me suis dit qu’il fallait que je crée mon propre emploi. Étant déjà passionné par la bière, la brasserie est devenue une évidence. Je me suis formé auprès d’un artisan brasseur implanté dans l’Oise.

Maxime Moisson brasserie

Comment as-tu choisi le nom de la brasserie ?

Je voulais que le nom de la brasserie soit en lien avec le lieu où elle se trouve. Je savais que le premier lieu ne serait que provisoire, j’ai donc cherché un nom que je pourrais garder. Car, je savais que la Brasserie du Bocage ne partirait pas bien loin, soit dans le Bocage Virois, soit dans le Bocage Mortainais, le nom était trouvé ! La référence à la géographie des lieux est naturelle.

Décris nous la gamme et les recettes de la brasserie du Bocage ?

La gamme La Conquérante se compose aujourd’hui d’une Blonde forte de style Belge à 8° aux notes épicées, une brune double style Belge à 7° aux notes caramélisées, une English IPA ambrée à 6,5°, une Blanche à 4,9°, une bière d’hiver aux épices de Noël pour les fêtes de fin d’année à 9° et la dernière-née est une Stout, une bière noire amère aux saveurs de café à 5,5°.

Je suis seul dans la brasserie donc c’est moi qui élabore les recettes, brasse et livre les points de ventes (caves, épiceries, bars, restaurants et marchés de la région de Vire afin de privilégier le circuit court).

Le nom La Conquérante est le même pour toutes les recettes. La différence se fait grâce aux étiquettes, toutes à l’effigie du personnage féminin  « La Conquérante ». Elles ont été créées par mon ami dessinateur Tony Lefèvre.

Quels sont tes projets pour les mois qui viennent ?

J’ai reçu pendant le confinement du nouveau matériel pour pouvoir augmenter la production donc l’objectif est pour l’instant de refaire les stocks après la période estivale.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières brasseries ajoutées

Brasserie la Vieille Mule

Fabrique de Bières artisanales Bio à l’eau de source et au malt local. Tout a commencé au fond leur cuisine pour Rémi et Cynthia ! 

Brasserie de la Seillonne

En créant sa brasserie artisanale, Sébastien peut travailler un produit naturel, sain et sympa, et apporter du plaisir. Celui de prendre le temps avec les siens.

Brasserie Belle de Maine

Créée en 2012, à Bouchemaine, aux portes d’Angers, la brasserie de la Belle de Maine est une entreprise familiale qui propose 6 bières permanentes.

error: Notre contenu est protégé.